PRESENTATION

La FECPAMA (Fédération Chrétienne de la Pêche Artisanal Malgache),est une organisation syndicale du Pêcheur artisanal et traditionnelle, et il est membre s’affiliée au Confédération Sekrima, qui regroupe les Pêcheurs Artisanal et Traditionnelle à Madagascar. La FECPAMA à été créée au mois de Mars 1989 suivant le récépissé N° 01/89/FIVT/ANT/RV/DAA/SRCT/SPG.1 du 16 Mars 1989. Elle est actuellement implantée à Majunga, Tamatave, Diégo-Suarez, Nosy Be, Morondava et Tuléar:

Pour la première fois dans les annales du pays, la Pêche Traditionnelle a été prise en considération lors de la dernière signature pour trois ans de l’Accord de Pêche aux Thons entre l’Union Européenne et Madagascar. Les quelques cent mille Pêcheurs le long des 5 000 kms de côtés seront-ils bénéficières directs des impacts qui se dégageront de la compensation financière accordée au Secteur, est illogique que la Pêche Traditionnelle n’ait été que peu prise en compte jusqu’à présent. Il est important pour nous, de ce fait, de rappeler encore à quel point cette « Pêche » est porteuse en termes de sécurité alimentaire mais aussi d’emploi.

Dont la 60 % de la population Malgache est dispersée le long des côtés. Ce qui veut dire en termes de sécurité alimentaire que .

No materials from TemplatesPerfect.com can be made part of a portfolio of any company or individuals/freelancer.

Primo : Il y a là un potentiel important pour que des de gens aient un accès relativement facile aux « Protéines du Poisson » dans un pays où l’alimentation de sa population accuse un déficit aigu en protéine et où 70 % des gens vivent en dessous de seuil de la pauvreté.

Secundo : Cette population étant dispersée, la pêche à petite échelle un accès difficile aux bon marchés, puits et décentralisée fournissant du poisson à bas prix. En effet le poisson pris par la pêche Traditionnelle peut aller rapidement du Pêcheur au consommateur côtier (soit directement, soit séché au fumé …) et le prix reste abordablel

Tertio : Actuellement pour un Malgache, la consommation en produits halieutiques est assez faible : 7,5 Kg par an, presque la moitié de la moyenne mondiale. Ce qui de nouveau met en lumière le potentiel de développement de la pêche à des fins de « Sécurité Alimentaire », et la Pêche Traditionnelle s’avère la plus adaptée pour cela.

LE FECPAMA PORTANT L’OBJECTIF DE:

Résultat

1 : Les communautés villageoises des pêcheurs dans les zones administratives de pêche de sections régionales membres de FECPAMA ont accès aux marchés pour vendre leurs produits de pêche du fait qu’ils sont organisés en structure de vente et disposent de permis de collecte

ACTIVITES:

Le programme cadre global a réservé, entre autres, de deus axes à la branche traditionnelle

A/- Amélioration de la gestion du secteur et soutien aux Pêcheurs Traditionnels et accès aux ressources fondamentales. La mise en œuvre de ce volet nécessité un certain nombre de programmes et dont les principaux sont :

– Amélioration de la connaissance des ressources halieutiques
– Amélioration des systèmes d’aménagements des pêcheries
– Protection de l’environnement marin, côtier et lacustre
– Assistance à l’auto-développement des pêcheurs
– Suivi/évaluation et contrôle du fonctionnement du secteur
– Extension et protection de la zone maritime reservé à la pêche traditionnelle et artisanale

B/- Intensification de la collecte et de la commercialisation de produits de pêche pour le marché local. Les différents programmes relatifs à cet axe sont :

– Intensification de la collecte et de la commercialisation des poissons de la Pêche Traditionnelle
– Promotion de la pisciculture
– Développement des infrastructures de collecte et de commercialisation.
– Sensibiliser les communautés concernées sur le processus de mise en place de structures de collecte des produits de pêche
– Appuyer les formalités administratives pour l’obtention de permis de collecte
– Appuyer les formalités administratives pour la reconnaissance officielle de la mise en place de coopérative de vente de produit de pêche
– Appuyer la coopérative de femmes en matériels de pêche

Les objectifs globaux de la FEKRITAMA sont :

– Souveraineté alimentaire en milieu rural,

– Professionnalisation de l’agriculture,

– Promotion de la solidarité paysanne et développement de la coopération,

– Défense des droits et intérêts des producteurs.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

Les objectifs spécifiques :

. Intensifier la production agricole : formation et professionnalisation

. Améliorer la qualité de l’environnement

. Organiser les producteurs ruraux et dynamiser les bases existantes

. Renforcer la solidarité entre paysans de différentes régions

. Informer les paysans: échange des informations, des expériences et des idées.

. Cultiver le civisme en milieu rural et valoriser la créativité démocratique des paysans

. Promouvoir la participation des femmes rurales et des jeunes agriculteurs

. Renforcer la gestion organisationnelle

. Représenter les producteurs dans les dialogues sociaux

. Maîtriser l’amont et l’aval dans les secteurs de l’élevage et de l’agriculture

. Promouvoir le tourisme rural communautaire

. Développer l’utilisation de l’énergie renouvelable

. Participer à l’action sociale : prévention du VIH/SIDA, lutte contre la corruption…

ACTIVITES

– Agricultures
– Elevages
– Tourismes
– Formations
– Environnement

CONTACTS

Tel.: 00 261 20 22 658 67

E-mail: fekritama@moov.mg

Siteweb : www.fekritama.mg